Rechercher

Martha Matilda Harper

Vous connaissez Martha Matilda Harper ? En 1888, à 31 ans, cette ancienne servante canadienne ouvrit le premier salon de coiffure moderne. Entrepreneure talentueuse et écolo avant l’heure, elle lança sa propre gamme de produits naturels, ouvrit 500 boutiques à travers le monde et inventa le concept de la franchise. Une vraie success story… tombée dans l’oubli.



1888, Rochester, New York. Martha Matilda Harper ouvre le tout premier salon de coiffure. Elle propose une activité révolutionnaire : coiffer les femmes dans une boutique. Il existe déjà des barbiers pour hommes mais jusque-là, coiffer les cheveux des femmes dans un endroit public est jugé indécent.

Née en 1857 dans un village de l’Ontario, elle devient servante à l’âge de 7 ans et ne reçoit presque aucune éducation. Elle comprend que les femmes de l’époque ont des vies limitées. Martha Matilda Harper est brillante et rêve d’indépendance.

A 25 ans, elle quitte le Canada pour tenter sa chance aux États-Unis, une recette magique de tonique pour cheveux en poche. Son dernier employeur canadien, un docteur éclairé, lui avait transmis la composition des soins qui rendaient sa chevelure extraordinairement longue et robuste.

Arrivée à Rochester, dans l’état de New York avec 60 dollars en poche, elle économise son salaire de servante pendant 6 ans. En 1888, elle ouvre sa première boutique dans le bâtiment le plus luxueux de la ville. Elle développe sa propre gamme de produits composée d'extraits naturels "Harper Method". Elle crée un rituel de beauté inédit : massage du cuir chevelu, shampoing, coupe des cheveux mais refuse de faire des couleurs qu’elle jugeait toxiques.

Elle attire les foules grâce à ses talents en marketing et décide de promouvoir sa marque avec des photos de ses propres cheveux… Comme Raiponce, ses cheveux touchaient le plancher mais elle n’a pas attendu qu’un prince vienne la sauver !

À mesure que la demande a explosé, elle a l’idée d’une opération "mère" avec des "satellites" tout autour du monde. Elle invente ainsi le concept de franchise et ne place que des femmes pauvres à la direction des 500 boutiques qu'elle ouvre dans le monde. Les clientes savent que le traitement est identique dans tous les "Harper shop" du monde.

Sa chaise à shampoing inclinable s’est imposée comme un objet central du salon de coiffure moderne et la "méthode Harper" de formation et de franchise continue d’être utilisée par les plus grandes multinationales contemporaines. Pourtant, aujourd’hui, les Jean-Louis et Franck ont éclipsé Martha…


#teamcolibri #Herstory

44 vues

Posts récents

Voir tout

Kahina

Mary Read