Rechercher

Rosalind Franklin

Vous connaissez Rosalind Franklin ? Génie de la biologie moléculaire, elle découvrit la structure hélicoïdale de l’ADN au début des années 1950. Ses trois collègues masculins reçurent le prix Nobel de médecine pour sa découverte une dizaine d'années plus tard. La biologiste pâtit de "l'effet Matilda", ce phénomène qui désigne "l’oubli" des recherches et découvertes des femmes au profit des hommes.


Rosalind Franklin est née en en 1920 dans une famille de la grande bourgeoisie londonienne. En 1945, elle obtient un doctorat en chimie de l’Université de Cambridge. Ses travaux sur la porosité du charbon permettent de déterminer son intérêt industriel.


Au sortir de la guerre, elle entre au Laboratoire Central des Services Chimiques à Paris. Elle travaille à la détermination des structures du carbone en utilisant des techniques de diffractométrie aux rayons X.


Elle se passionne pour la problématique de l’ADN et mobilise ses compétences de cristallographe pour l’appliquer à ce sujet. Audacieuse et pugnace, elle change de domaine de recherche en milieu de carrière.


Rosalind prend un poste au King’s College à Londres en 1951 et travaille sur la structure de l'ADN avec le physicien Maurice Wilkins. Leur relation se détériore rapidement : les premières recherches de la scientifique réfutent les modèles d’ADN établis par son collègue.


Grâce à sa maîtrise des techniques de diffractométrie aux rayons X, Rosalind Franklin détermine la structure hélicoïdale de l’ADN. Le cliché 51, où l'on distingue les deux hélices, devient primordial pour les recherches menées par James Watson et Francis Crick sur le sujet.


Après cette découverte, on lui pose un ultimatum : arrêter ses travaux sur l’ADN ou partir. Elle choisit l’option n°2 et quitte le King's College en mars 1953 mais est contrainte de laisser ses travaux sur l'ADN derrière elle. James Watson et Francis Crick publient "leur" modèle dans Nature en avril 1953 - en la remerciant tout de même, sur l’insistance de Maurice Wilkins.


Au Birckbeck College, toujours à l’aide de la diffractométrie aux rayons X, Rosalind Franklin travaille sur les virus et pose les bases de la virologie structurale en étudiant la façon dont va s’assembler un virus à partir d’une molécule d’ARN.


Rosalind Franklin meurt en avril 1958, des suites d’un cancer probablement dû à sa surexposition aux radiations. En 1962, le prix Nobel de médecine est attribué à James Watson, Francis Crick et Maurice Wilkins, pour la découverte de la structure en double hélice de l’ADN.


Dans les discours de remerciement, seul Maurice Wilkins la cite en indiquant qu’elle a apporté une contribution précieuse - de fait c’est sa découverte ! Francis Crick et James Watson l’oublient sciemment et ce dernier qualifiera la chercheuse d'"acariâtre" dans le best-seller La Double Hélice qui paraît en 1968. Il faudra attendre 2003 pour qu’il reconnaisse lors d'une interview que Rosalind Franklin aurait mérité le prix Nobel "elle aussi"...


#teamcolibri #Herstory

*L'effet Matilda : concept de l’historienne des sciences Margaret Rossiter qui désigne l’accaparement des recherches et découvertes des femmes scientifiques par des hommes.


Dans les années 1960, le sociologue Robert King Merton s’est intéressé à la façon dont certains grands personnages sont reconnus au détriment de leurs proches qui, souvent, ont participé aux travaux à l’origine de cette reconnaissance. Il élabore alors une théorie sur la façon inéquitable dont la gloire est partagée, qu’il nomme “l’effet Mathieu”, en référence à un verset de l’évangile selon Mathieu : "Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il a" (13:12).


Au début des années 1980, l’historienne des sciences Margaret Rossiter note que "l’effet Mathieu" est démultiplié quand il s’agit de femmes scientifiques et théorise "l’effet Matilda", en hommage à la militante féministe Matilda Joslyn Gage qui, dès la fin du XIXe, avait remarqué qu’une minorité d’hommes avaient tendance à s’accaparer la pensée intellectuelle de femmes.

118 vues

Posts récents

Voir tout

Kahina

Mary Read